Rechercher
 Connexion
Déjà collecté
12 877
Nouvel Objectif
20 000
167 Contributeurs
128.8%
J - 54

Mon projet

Mon projet est de développer une activité de pêche professionnelle avec le plus faible impact sur l'environnement possible. 

Le navire que je suis en train d'acheter pratique une pêche uniquement à l'hameçon et la plupart du temps quasi exclusivement à la canne. Cette technique est idéale pour ne cibler que les espèces que je souhaite. Tous les poissons sont donc capturés vivants, ce qui me permet de remettre à l'eau ceux qui ne correspondent pas à ce que je veux. Il existe de nombreuses façons et méthodes de pêche à la canne, je désire être suffisamment équipé pour avoir une polyvalence nécessaire à la résilience d'une petite entreprise comme la mienne qui doit s'adapter aux espèces, à la météo ou encore aux marées.

Ce navire est un "semi-rigide", très léger, maniable et passe-partout qui a donc une consommation de carburant très faible pour un bateau professionnel. Je souhaite l'équiper d'un moteur avant électrique couplé à mon combiné GPS, ce qui permettra "en action de pêche" de ne consommer aucun carburant fossile ou encore de se maintenir sur une position sans avoir à jeter l'ancre et donc éviter d'impacter les fonds marins.


Utilisations des dons

Les navires professionnels coutent cher au regard de leurs homologues de plaisance car le pêcheur achète avec, les droits et quotas de pêche. J'ai donc souscrit un emprunt pour pouvoir l'acquérir mais j'ai besoin de votre aide pour pouvoir l'équiper pour pouvoir pratiquer cette pêche douce et polyvalente sans accroître de manière conséquente mes dettes.

Il y a donc plusieurs niveaux de collectes dans mon projet :

1er seuil à 10 000 euros : cela me permettra d'acquérir le fameux moteur électrique géostationnaire à mettre à l'avant, de faire fabriquer un support en métal pour l'y fixer et d'acheter le combiné sondeur/GPS qui, couplé à ce moteur me permettra de le piloter en temps réel.

2ème seuil à 20 000 euros : Cette somme supplémentaire, me permettra de m'équiper avec divers cannes à pêche, moulinets, porte-cannes pour pouvoir traquer de nombreuses espèces de poissons différentes au gré des saisons. Cet équipement sera complété par une machine à maquereaux manuelle qui pourra m'aider à en pêcher rapidement lorsque ce poisson est en banc compact l'hiver.

3ème seuil à 30 000 euros : Ces 10 000 euros complémentaires serviront à l'achat d'une remorque routière pour le navire, ce qui me permettra de pouvoir être rapidement sur des zones de pêche différents dans mon Nord Finistère. Cette adaptabilité est une garantie pour mon modèle d'entreprise qui va devoir être réactive en fonction des saisons.


Qui suis-je ?

Ingénieur agronome spécialisé en gestion des pêches et passionné de pêche depuis ma tendre enfance (c'est moi enfant sur la photo en noir et blanc), j’ai travaillé dans toute la filière pêche depuis 20 ans. Mareyeur à Rungis puis dans les Côtes d’Armor, j’ai ensuite monté, pour un bureau d’études, le premier programme d’observation des captures accidentelles de cétacés dans les pêcheries professionnelles française.

En 2007, j’intègre le WWF-France où pendant 4 ans je mène plusieurs combats pour la sauvegarde du thon rouge, l’arrêt du chalutage en eau profonde ou encore pour sensibiliser les françaises et les français à la consommation durable de produits de la mer.

J’ai ensuite démissionné pour passer le diplôme de Capitaine 200 et pour devenir patron pêcheur artisan sur un petit navire de 6 mètres. J’ai développé une approche écologique et minimaliste de la pêche : « pêcher moins pour vivre mieux » basée sur un impact limité de mon activité et sur une meilleure valorisation de mes produits (circuits courts, coopérative de producteurs…). En parallèle j’ai travaillé sur le projet d’un navire de pêche « du futur », éco-conçu et vertueux et j’ai monté avec d’autres marins, la Plateforme Petite Pêche, équivalent de la Confédération paysanne côté « mer ».

En 2014, j'ai reposé mon sac à terre et suis devenu le directeur de l’association Bretagne Vivante qui gère des réserves naturelles en Bretagne.

Depuis 6 ans, je suis associé de Poiscaille, entreprise « à mission » qui achète en direct des produits de la mer de la petite pêche écolo à un prix fixe à l’année supérieur au cours des criées (toutes espèces notamment celles qui ne sont pas ou peu valorisées). Les clients de Poiscaille sont des abonnés sur le modèle des AMAP qui reçoivent un colis de produits de la mer toutes les semaines, quinzaines ou mois. Poiscaille travaille aujourd’hui avec près de 250 patrons pêcheurs (qui sont nos meilleurs ambassadeurs) et livrons 22 000 clients.

J’ai aussi fondé il y a 6 ans l’association Pleine Mer que je préside toujours, qui promeut la vente directe des produits de la pêche via une carte numérique où sont répertoriés tous les points de vente sur le littoral. L’association a aussi des actions de plaidoyer, se battant notamment contre la pêche industrielle. Nous avons par exemple organisé symboliquement l’enterrement de la pêche artisanale en septembre 2020 lors du baptême du super chalutier Scombrus à Concarneau, symbole de cette pêche destructrice de la biodiversité marine et des emplois. Mais aussi co-organisé en février dernier à St Malo, une autre manifestation pour nous opposer à l’arrivée de l’Annelies Ilena, plus grand chalutier du monde, dans la flotte française.

Mais la pêche me manque trop, alors j'ai décidé, avant mes 45 ans, de retourner en mer.


Merci de vous connecter avant de publier un commentaire.

Inscription / Connexion
Pas d'actualités pour ce projet
CRÉATEUR
image profil
1 projet créé
Choisissez une contrepartie

Don sans contrepartie

Soutenez le projet du montant de votre choix

10

Remerciements

Un grand merci pour votre soutien ! N'hésitez pas à passer me voir à quai à Brest ou Plougastel

20

Solidarité des gens de mer

10% de votre don seront reversés à la SNSM de Camaret-sur-mer. La SNSM est une asso­cia­tion dont les missions sont de sauver des vies humaines, en mer et sur le litto­ral, former les sauve­teurs et parti­ci­per aux missions de sécu­rité civile !

50

Du poisson en direct

Bon pour 1kg de mes poissons en vente à quai lorsque vous passerez par Brest ou Plougastel !

75

Du poisson en direct +

Bon pour 1,5 kg de mes poissons en vente à quai lorsque vous passerez par Brest ou Plougastel !

100

Du poisson solidaire

Bon pour 1kg de mes poissons en vente à quai lorsque vous passerez par Brest ou Plougastel ET 10% de votre don seront reversés à la SNSM de Camaret-sur-mer.

200

Un peu à bord avec moi

Votre nom sera gravé sur une plaque qui sera fixée à bord du bateau. Vous serez un peu avec moi en mer tous les jours !

500

Vous serez du baptême !

Je vous convie fin septembre à Plougastel pour le baptême du bateau ! Nous trinquerons ensemble à la réussite de ce projet et à un avenir radieux pour la petite pêche. Votre nom sera aussi gravé sur une plaque qui sera fixée à bord du bateau. Vous serez un peu avec moi en mer tous les jours !