Bretagne participative
Déjà collecté
3 600
Objectif
5 000
36 Contributeurs
72%
J - 9

LE PROJET

Je suis Antoine Ruiz-Kern, créateur enthousiaste du restaurant Le Mesclun à Lorient : un restaurant Ordinaire au personnel extraOrdinaire.

Les personnes en situation de handicap rencontrent plus de difficultés en matière d'insertion professionnelle : leur taux de chômage est deux fois plus élevé que l’ensemble de la population active.  L’obtention d’un emploi en milieu ordinaire favorise l’accès à l’autonomie et change le regard sur le handicap. C’est à partir de cette conviction que j’ai décidé d’ouvrir un restaurant qui permet à des personnes compétentes mais discriminées d’accéder à un emploi. Le Mesclun emploiera des personnes en situation de handicap, l’équivalent de 4 à 5 temps plein en CDI.

L’objectif est de favoriser l’insertion professionnelle, de provoquer des rencontres, de montrer qu’un restaurant ordinaire peu fonctionner avec, et grâce à un personnel extraordinaire.

La cuisine sera créative, haute en couleurs et en saveurs pour vivre la diversité en salle, en cuisine et dans les assiettes!  

POURQUOI LE MESCLUN ? 
Parce que le mOt fait du lien avec le prOjet

- Le mélange : Le Mesclun est un mot originaire du sud de la France qui signifie le mélange. Plus qu’un restaurant, ce sera un lieu de vie, de rencontres, d’échanges et de partage. 

- La différence : Le Mesclun est constitué de pousses et de feuilles d’au moins 5 variétés. Accepter la différence c’est s’ouvrir aux autres. Ici, le personnel est extraordinaire : handicap physique ou cognitif, visible ou invisible, le but est de permettre à des personnes en situation de handicap ayant des compétences dans le domaine de la restauration, d’avoir un emploi pour une vie en autonomie.

- Une consommation raisonnée : lorsque les plants étaient dédoublés, les pousses de salade étaient traditionnellement distribuées aux pauvres pour éviter le gaspillage. En respectant les saisons, en privilégiant les circuits courts, en limitant le gaspillage alimentaire, en réfléchissant aux produits utilisés et proposés, nous participerons à limiter notre impact sur l’environnement.

Pas de tomates en hiver : avec les légumes de saison, on créé et on invente en cuisine! 

LE MESCLUN, C'EST QUI ?

Un créateur enthousiaste et gourmand

Né en France, d’origine espagnole, la cuisine généreuse de ma maman m’a appris, dès mon plus jeune âge, le plaisir de la table. Elle faisait jusqu’à 5 plats par repas pour satisfaire toute la famille. Gourmand, je goûtais à tout, éveillant mes papilles. Adulte, le plaisir de manger ne m’a pas quitté. Gérant du restaurant, j’accompagnerai le personnel en salle.

Une cheffe généreuse et créative

Originaire d’Asie, Henriette (Sylvie) Luong a travaillé en région parisienne, en Nouvelle-Calédonie, aux Etats-Unis avant de s’installer en Bretagne.
De grands restaurants en établissements plus intimistes, elle a toujours à coeur de faire voyager ceux qui goûtent à ses plats.
Sa cuisine est à son image : inventive, gourmande, colorée, savoureuse.
Elle guidera les employés vers l’autonomie.

Une rencontre 

La rencontre avec Henriette fut comme une évidence. La générosité, le goût du travail bien fait, la rigueur, le désir de s’investir dans un projet humain et concret… La Bretagne, l’Espagne, l’Asie, une mixité culturelle et culinaire.
En cuisine, la passion avec Henriette, en salle, le plaisir de déguster avec Antoine.

Chaque semaine nous vous proposerons des plats de saison. Les producteurs locaux seront choisis pour la qualité de leurs produits, leur implication dans le respect de l’environnement et de la région.

3 plats, 3 propositions : 
végétarien, viande, poisson pour satisfaire tout le monde

C'EST OÙ ? UN LIEU CHALEUREUX

J’ai trouvé le local, 65 rue du Port en plein centre ville de Lorient, sur la place Polig Monjarret. C’est une place où la vie de quartier et la mixité se vivent pleinement avec les commerçants et les habitants de la place.

Le lieu doit être à l’image du projet : accueillant, chaleureux et différent 

Avec l’aide de l'artiste Gwen.H, nous avons choisi une ambiance qui vous aidera à passer un moment agréable : du bois et des plantes vertes pour un moment de détente. Dans notre démarche de consommation responsable nous réutilisons au maximum le mobilier et le matériel déjà sur place et nous privilégions l’achat de matériel d’occasion.
Les meubles et la vaisselle pourront être dépareillés, en clin d’oeil à l'originalité de l’endroit.

POURQUOI UNE CAMPAGNE DE FINANCEMENT PARTICIPATIF ?

Participez au prOjet pour que Le Mesclun soit aussi un peu chez vOus

Le projet a été validé par un expert comptable, par la chambre des métiers et par ma banque, le Crédit Agricole. Le projet est donc viable et financé.
Les travaux ont commencé : démontage et nettoyage, les corps de métiers vont se succéder. Plusieurs entreprises de la région lorientaise soutiennent déjà le projet par des aides matérielles, en main d’oeuvre offerte ou en dons.

J’ouvre aujourd’hui un financement participatif pour permettre aux personnes qui le souhaitent de soutenir le projet, de participer à leur façon à l’ouverture de ce restaurant particulier.
C’est un projet extraordinaire riche en rencontres où chaque soutien financier et humain est précieux.

Le financement participatif vient en complément du financement pour investir dans du matériel adapté au futur personnel :
- Un lave vaisselle "à capot" et un poste de plonge adapté pour éviter les traumatismes.
- Une hotte plus performante et moins bruyante…
- La création d'un espace ressource : un lieu pour s'isoler du bruit, de l'agitation et se ressourcer.
- Un revêtement de sol au confort acoustique.