Bretagne participative
Déjà collecté
5 006
Objectif
5 000
86 Contributeurs
100.1%
J -1

Mon projet

Il s'agit de finir d'aménager un atelier de céramique sur la ville de Lorient !

J'ai la chance d'avoir trouvé un superbe lieu, et j'ai déjà une partie du matériel nécessaire à la réalisation de vaisselle en céramique.... Maintenant, j'ai besoin d'investir dans un four, pour pouvoir cuire mes créations et produire en quantité suffisante de la vaisselle sur mesure pour les particuliers mais aussi les restaurateurs.

Le gros matériel c'est le fameux four ! 

Pour cuire une assiette en porcelaine j'ai besoin d'un four capable de monter à 1320 degrés, et qui ait une capacité d'au moins 130 litres. Ces fours s'achètent dans des magasins spécialisés, et pour répondre à une activité intense, il est préférable de l'acheter neuf.

Avec le four, il faut également acheter le matériel d'enfournement, plaques de cuisson, quilles pour superposer les plaques, supports pour cuire les assiettes... C'est du matériel très spécial, qui doit pouvoir supporter des centaines de cuissons à 1300 degrés. 

Et si la cagnotte s'enflamme et que l'objectif est dépassé, il y encore de quoi investir ! 

En effet le deuxième gros poste financier c'est l'achat d'une "calibreuse". Mon projet étant aussi de produire de la vaisselle à moyenne échelle pour les restaurateurs, il faut que je m'équipe en conséquence.

La calibreuse est une machine permettant de produire bols et assiettes à partir d'un moule en plâtre, fabriqué sur mesure. On fixe le moule sur un axe rotatif et on abaisse la pâte céramique sur le moule à l'aide d'un bras. Cela permet de reproduire un même modèle à grande échelle.

Utilisation des dons

L'objectif de la collecte est fixé à 5000 euros ! Mon besoin de financement total étant de 8000 euros 

Il s'agit de financer le plus gros : four et matériel d'enfournement, ainsi que les matières premières nécessaires à la fabrication des premières collections et de vos contreparties !

Le matériel investi en fonds propre est le suivant : 

.1 calibreuse d'occasion : 700 euros

.40 moules à calibreuse en plâtre à 16 euros le moule : 640 euros

. 1 croûteuse d'occasion : 400 euros  

. 1 tournette en fonte basse : 134.07 euros

.10 pains de 10 kg de porcelaine blanche à 3.48 euros le kg : 340.80 euros 

.5 pains de 20 kg de grès noir chamotté à 2.04 euros le kg : 204 euros

.Or mat 10 g : 190.66 euros

.Or brillant 10 g : 97.20 euros

TOTAL du projet  = 8031.13 euros 

La campagne de financement participatif se terminera le 23 octobre 2019, à cette date si l'objectif est atteint c'est le début de la grande aventure ! 

Mi-octobre j'aurai une idée de l'issue de ce financement, je pourrai donc commencer à produire vos contreparties, de façon à n'avoir plus que la cuisson à gérer.

Mi-novembre au plus tard je recevrai mon superbe four. Ma priorité sera de mettre en cuisson toutes les contreparties afin de vous les envoyer avant Noël.

Je pourrais également dès début Novembre mettre en commande la calibreuse, et les fournitures nécessaires à la production de mes premières collections.

Dans le même temps j'établis les statuts de ma boîte, le projet étant d'intégrer une coopérative (FILEO à Lanester) . Cela me permet de prendre peu de risques la première année, j'aurai en effet la sécurité d'être "employée" par la coopérative qui m'éditera des fiches de paie et s'occupera de la partie comptabilité. Cela me permet aussi d'avoir la sécurité d'une mutuelle en cas d'accident de travail. Et enfin, dernier détail et pas des moindres, cela me permet d'éditer des factures hors taxes pour pouvoir travailler avec les professionnels.

Du premier au 15 Décembre je serai sur Paris, afin de faire connaître mon travail et de faire fonctionner mon réseau. 

Si tout va bien je pourrais donc commencer ma production début 2020 ! 

Qui suis-je ?

Je m'appelle Manon Moy, j'ai 29 ans et je suis originaire de la région lorientaise .

J'ai travaillé 10 ans dans la restauration, d'abord en tant que cuisinière, puis quelques années plus tard j'ai passé un diplôme de sommelière. J'ai travaillé dans plusieurs établissements parisiens spécialisés dans les vins naturels et proposant de la cuisine de grande qualité. J'ai par la suite ouvert mon propre bar-restaurant sur l'île de Groix dans le Morbihan, associée à mon frère et mon père. 

Riche de cette première expérience d'entrepreneuriat j'ai décidé de me lancer dans le milieu de l'art et de la création, poussée cette fois ci par ma mère, Catherine Raoulas, artiste peintre qui vit de sa passion depuis une quinzaine d'années.

La voici !

Catherine Raoulas

C'est tout naturellement que je me suis orientée vers la céramique, en effet fabriquer de la vaisselle sur mesure pour les restaurateurs me permet de faire le lien entre mon ancien métier et ma nouvelle passion!

J'ai suivi une année de formation au centre international de l'art et de la céramique en Bourgogne pour avoir un bon bagage avant de commencer. J'y ai appris la technique du tour et la production en série de pièces en céramique. Sortie diplômée de l'école au mois de juin dernier, je suis revenue directement vivre  à Lorient dans le but d'y installer mon activité. 

J'ai déjà emménagé une partie de mon atelier dans lequel je suis en résidence artistique. Mon tour y trône depuis quelques semaines, les premières pièces sont en cours de fabrication... Ne manquent plus que le four et les premières fournitures pour réellement lancer l'activité.