Bretagne participative
Déjà collecté
1 450
Objectif
1 450
33 Contributeurs
100%
J - 2

Mon projet

 Cet été j'ouvre "Le cercle des saisons", avec le restaurant Bilig de l'écocentre du Trégor à Pleumer Bodou. Créatrice de gourmandises et de convivialité. J'utilise la crêpe et la galette comme support de partage, synonyme de convivialité.

Depuis la naissance de mes enfants, je cherche des solutions pour développer une alimentation saine, locale et de saison. Ma volonté ? Partager mes connaissances à travers la re-découverte des plantes sauvages comestibles, des herbes spontanées ou des fruits et légumes oubliés !

Substituant au pain les crêpes et galettes, sublimatrices de saveurs, je vous prépare des repas conviviaux qui réveilleront vos papilles oubliées.

Le cercle des saisons vous propose un menu différent chaque jour, pour s’adapter au plus près de la production du jardin et des plantes accessibles en cueillette sauvage.

Toutes nos préparations sont faites sur place, pour les produits non-issus du jardin, nous privilégions les produit locaux, et bio chaque fois que c'est possible. Nous essayons de vous proposer des alternatives bio et locale. Un maximum de produit comme le chocolat, le café, les agrumes, ont été remplacés par des produits locaux.

Pour aller plus loin dans le concept de crêperie éco-responsable, nous mettons en place des stratégies "0 déchets" pour vous faire découvrir la totalité des ingrédients que nous utilisons.

Utilisation des dons

Aujourd'hui pour ouvrir j'ai besoin d'acheter une cellule de refroidissement afin de pouvoir proposer de petits plats et desserts gourmands, gâteaux de crêpes, chantilly à la violette ou au caramel à l'estragon (ma spécialité), mousse de chèvre, sauces ail des ours ou encore gratin.

                                     Voila la bête:

 Pourquoi est ce que c'est obligatoire pour pouvoir proposer des plats élaborés?

Car en hygiène de restauration nous avons l'obligation de descendre la température des plats préparés a moins de 10° (température a laquelle nous pourrons les mettre au frigidaire) en moins de 2h!  2h vous me direz c'est long, mais en fait pas tant que ca, des que l'on cuisine des grand plats ou des grandes quantités, c'est très difficile a respecter. Voila le pourquoi :-)

Et si on dépasse nos objectif ?
Si nous arrivons a dépasser notre objectif, voila la suite et l'évolution du projet :
Un four solaire pour la cuisson de nos légumes...
valeur 565

Qui suis-je ?

Je suis née en 1980 de parents Breton et Normand, j’ai grandi dans les cuisines d’un restaurant en Normandie ; après quelques années mes parents ont déménagé dans le Sud pour créer un nouveau restaurant qui va vite gagner une étoile au guide Michelin, je garde de cette période un goût pour les produits sains et de qualité.
Après un Bac scientifique, en 2000 je rentre aux beaux-arts dans l’idée de devenir graphiste, j’aime beaucoup la mise en image de la communication, mais très vite mes enseignants vont détecter une créative en moi et m’oriente plutôt vers des études longues en arts plastiques, pendant ces 5 années je vais travailler principalement en photographie mais aussi en sculpture et peinture sur un thème qui s’impose à moi : les interactions nature/culture : des plantes dites « mauvaise herbes », aux alicaments, en passant par les déchets comme ressources.

 A la fin de ces études il m’est apparu que mon ambition n’était pas d’être artiste, je préférais garder mes créations personnelles, mais je voulais mettre en lumière les créations des autres artistes, c’est pour cela que j’ai fait une formation en gestion de projet culturel.  Après avoir monté quelques expositions et travaillé pour des magasins de décoration, où tous les clients m’encouragent à monter ma société de déco, je quitte donc ce job pour faire une formation d’architecte d’intérieur (bac+3 réalisé en 1 an), et je crée une microentreprise de Home-staging, qui me permet de mettre à profit ma créativité dans l’utilisation d’un minimum de matériaux, en parallèle d’un point de vue personnel c’est le film « nos enfants nous accuserons » suivi d’une conférence du professeur Bellepomme qui finit par me convertir au bio.
Cette 1ere entreprise ne trouve pas son public, le démarchage n’est pas mon point fort je sais que par la suite pour développer une entreprise il faudra que je m’associe avec quelqu’un qui pourra se charger de cette partie ou avoir quelque chose de physique à vendre.

Après 5 ans comme documentaliste ou je mets à profit mes compétences pour réinventer les espaces et organiser de nombreux évènements (rencontre littéraires, visite d’entreprise, voyage scolaire…) je travaille aussi le week-end en tant que décoratrice pour une société d’organisation de mariage.

Ensuite vient le temps des enfants, je profite de mes congés parentaux pour développer des compétences artistiques plus techniques, comme la couture et je développe mes connaissances en écologie : potager et cuisine maison en faisant le maximum de chose (pain, yaourt, pâtisserie, chocolat, fromage, …)

Et pendant ce temps nous murissons la création de notre projet de travail qui allie vie de famille, les compétences de chacun dans notre couple et nos envies professionnelles (choix du lieu et de l’activité). Notre 1ere décision est l’organisation de notre mariage qui est un catalyseur, en effet je trouve la réponse sur quel secteur je souhaite travailler : l’organisation d’évènement festifs mais qui allie nos compétences en écologie : donc créer des événements éco - responsable

2e décision de quitter la région parisienne pour vivre en Bretagne où nous voulons implanter notre entreprise.

Je participe au lancement du réseau TOTEM de l’agglomération de Saint-Brieuc, club pour le développement des entreprises innovantes dans l’écologie verte, et j’assiste à la conférence de Hugon, sociologue du cabinet Eranos à Paris,  cette conférence sur l’économie verte va révolutionner ma vision de l’entreprise  que nous voulons créer : il s’agit toujours d’organiser des des évènements éco-responsable mais il s’agit surtout de créer du lien, des opportunités de faire la fête et surtout nous proposerons une restauration tourné autour de la crêpes et la galette: nous serons des créateurs de convivialité éthique.

Je me forme en permaculture et découvre l'éco-centre du Trégor à Pleumer Bodou. C'est un lieu ou il fait bon vivre, ou la bienveillance et le partage côtoie le potager.

Pour compléter mes connaissances en cuisine je me forme à Lannion, et fait un titre crêpier, c'est une formation qui me correspond parfaitement, je remercie chaleureusement mon enseignante Stéphanie qui par sa liberté m'a permis d'explorer et de donner libre cours à ma créativité.

Si vous êtes arrivé jusque là, déjà merci !
voila ma petite tribu au complet et entrain de préparer la gelée de pissenlit pour cet été.


Merci de vous connecter avant de publier un commentaire.

Inscription / Connexion
Pas d'actualités pour ce projet
CRÉATEUR
image profil
1 projet créé
Choisissez une contrepartie

Don sans contrepartie

Soutenez le projet du montant de votre choix

10

Remerciements

le grand Merci gourmand Le cercle des saisons te remercie chaleureusement ! Tu seras cité·e sur la page Facebook et sur le panneau des contributeurs sur la façade du restaurant

25

Petite gourmandise

Contrepartie précédente 1 livret de recette numérique+1 sachet de 50gr notre tisane bio préféré du jardin à récupérer à l écocentre du Tregor à Pleumer Bodou afin de faire connaissance et une petite photo souvenirs ou livré chez vous.

30

La gourmande

Contreparties précédentes + au choix 1 crêpes garnitures au choix à déguster à l’écocentre. Ou 1 paquet de 125 grammes de chips de blé noir bio à récupérer à l écocentre du Tregor à Pleumer Bodou afin de faire connaissance et une petite photo souvenirs ou livré chez vous.

50

C’est la super gourmande

Contreparties précédentes au choix + 1 galette garnitures au choix à déguster à l’écocentre. Ou 2 pot de 125ml de notre spécialité sucrée à récupérer à l écocentre du Tregor à Pleumer Bodou afin de faire connaissance et une petite photo souvenirs ou livré chez vous.

100

C’est la fête gourmande

Contreparties précédentes au choix + 1 gâteau pour 6 personnes à déguster à l’écocentre. Ou Assortiment de 3 pot de 125ml de nos spécialités sucrées à récupérer à l écocentre du Tregor à Pleumer Bodou afin de faire connaissance et une petite photo souvenirs ou livré chez vous.

150
1/4

C’est la méga fête gourmande

Contreparties précédentes au choix + Un super panier garni de toutes nos spécialités à récupérer à l écocentre du Tregor à Pleumer Bodou afin de faire connaissance et une petite photo souvenirs ou livré chez vous.

450
0/1

Une gourmandises généreuse

Un repas crêpes et galettes végétarienne chez vous pour 12 personnes (des que les conditions sanitaires le permettrons) dans le 22. Et bien sur tu seras cité·e sur la page Facebook et sur le panneau des contributeurs sur la façade du restaurant .

Je veux suivre ce projet
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Intégrer ce projet dans votre site web
Lien Facebook du projet