Connexion

Notre raison d'être

Depuis sa création en juin 2015, Kengo.bzh s’engage à accompagner les citoyens, les associations et entrepreneurs dans leurs projets et aspirations. Au-delà de l’apport financier que représente le financement participatif, Kengo.bzh permet à chaque projet d’apporter une valeur sociétale.

Et la raison d’être donne le cap pour renforcer l'implication de l'entreprise sur les préoccupations environnementales et sociales.

Voici la raison d'être dont nous nous sommes dotés en mars 2022 :

Bretagne Digital Participative - BDP-, éditrice, notamment, de la plateforme de financement participatif régionale (Bretagne) Kengo.bzh, est de participer activement au développement du territoire breton en facilitant la mise en relation et en valorisant les initiatives des porteurs de projet auprès des internautes en faisant appel à la solidarité et à la générosité.

Nous avons l’ambition de proposer des solutions techniques aux particuliers, entreprises, associations ou organismes afin que ceux-ci répondent positivement aux problématiques sociales, culturelles, économiques, sociétales, environnementales sur notre territoire.

Nous croyons en la force du collectif et du collaboratif, et nous façonnons ensemble la Solidarité et la Bretagne de demain, dans une démarche toujours plus respectueuse, plus inclusive, plus solidaire et plus durable.

Aussi, en synergie avec l’écosystème régional nous nous efforçons de créer du lien entre tous les acteurs du territoire, à travers notamment l’animation de partenariats vertueux.

A travers ses activités propres, nous nous engageons à poursuivre des objectifs sociaux (parité, mixité, inclusion…) et environnementaux (télétravail, recyclage des consommables..). BDP à travers son activité, entend donc générer un impact social, sociétal et environnemental positif et significatif dans l’exercice de ses activités.

Nous sommes persuadés que tout cela est vecteur d’optimisme et que cela incite l’ensemble des parties prenantes à croire en l’avenir et en des horizons meilleurs.

Dans le cadre de cette démarche, le Conseil de surveillance, s'engage à prendre en considération les conséquences sociales, sociétales et environnementales de ses décisions sur l’ensemble des parties prenantes de la Société, et les conséquences de ses décisions sur l’environnement.