Connexion
Déjà collecté
2 460
Objectif
3 200
40 Contributeurs
76.9%
Réussi

Au Bon Marché, acteur de son avenir !

Pouvoir répondre aux futurs normes énergétiques tout en offrant un confort d'achat à mes clients, dans ma jeune épicerie, à Cléder dans le Finistère.

Ce projet a pour but de contribuer à la préservation de notre planète, en remplaçant le meuble crémerie actuel, très énergivore, par un meuble crémerie adapté à la capacité de l'épicerie, beaucoup plus économique pour notre planète.

J'ai repris l'épicerie de Cléder en avril 2021, avec l'envie d'être en lien avec la vie locale, d'être proche des personnes, d'offrir des produits de qualités et locaux, de contribuer à la vie de la commune.

Cette reprise est l'aboutissement d'un rêve, d'une idéologie du commerce local, d'une proximité avec les personnes qui m'animent depuis toujours.

Cette première année a été riche d'enseignements, elle répond à mes attentes de proximité, de construction de liens, d’échanges, avec comme unique but de proposer des produits de qualités, régionaux et locaux.

J'ai aussi fait le constat que notre énergie est précieuse et que mon commerce n'était pas en adéquation avec les normes actuelles. Lors de ma reprise, le magasin était équipé d'un meuble crémerie de plusieurs années, qui est très énergivore, bruyant, et qui refroidit beaucoup le magasin. Les clients ont souvent fait la remarque "qu'est-ce qu'il fait froid chez vous ! "


Les événements géopolitiques de ces derniers mois ont été un accélérateur de mes réflexions :

Comment apporter un confort d'achat, maintenir les liens d'échanges et de proximité, tout en étant un véritable acteur de la transition énergétique, et permettre la pérennité du magasin ?


Après divers échanges avec plusieurs spécialistes,  l'idée de changer le meuble crémerie pour réduire l'empreinte carbone se présentait.


Pourquoi réduire l'empreinte carbone du commerce ?

Le froid est un poste sur lequel les commerces, principalement alimentaires, ont la possibilité de réaliser de substantielles économies d'énergie. il représente 70% de la consommation d'énergie du magasin Au bon marché.


Puis la réglementation Européenne dite "F-GAZ" prévoit l'interdiction progressive jusqu'en 2030 de l'utilisation de certains fluides frigorigènes utilisés dans les installations frigorifiques.




Comment réduire cette empreinte carbone dans mon commerce ?

En remplaçant ma vieille vitrine ouverte par une vitrine réfrigérée dotée de portes qui réduiront la consommation d'énergie et fonctionnera avec un gaz aux normes. 

Cet achat aura un impact positif sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.


Quel est le bon moment ?

Je dirai cette année ! L'état subventionne jusqu'en décembre 2022 pour tout amélioration de matériel frigorifique ancien, vers du matériel neuf répondant aux nouvelles normes de consommation énergétique.

Le planning !

  • Juillet - Août 2022 : Campagne sur Kengo de 6 semaines.

Le financement sera partagé entre vos dons et un prêt bancaire. L'aide de l'état permettra de rembourser une partie de ce prêt bancaire plus rapidement.

  • Septembre 2022 : Mois de la passation de la commande ainsi que la préparation du démantèlement de la vieille vitrine.
  • Novembre 2022 : Mise en place de cette nouvelle vitrine.

La livraison de la nouvelle vitrine sera organisée pour après les vacances de la Toussaint, ainsi que l’enlèvement de l'ancienne. Je prévois de faire cela sur deux jours, un lundi et mardi.

À quoi vont servir vos dons ?

J'ai étudié plusieurs possibilités ! L'option de faire appel à la solidarité de chacun d'entre vous est une des solutions pour obtenir le financement de ce changement de matériel, vers une énergie plus propre.