Bretagne participative
Déjà collecté
4 785
Objectif
3 000
47 Contributeurs
159.5%
Réussi

Koad-kamm : Kalvez-bagoù
Charpentier de marine

France 3 Breizh - Abadenn Bali Breizh  26/05/2018

Ar pal diwezhañ
Le but ultime : 200% -> 6000€ !

Le deuxième objectif est atteint, merci aux généreux donateurs qui soutiennent ce projet ! J'ai aujourd'hui de quoi me procurer une bille de chêne, une bille de mélèze pour le bordage ainsi qu'une bille de frêne pour les avirons, ainsi qu'un tour à bois afin de confectionner moi-même tout ce qui est tolets ou cabillots ! 

Dorénavant, chaque euro supplémentaire me permettra de financer une partie des travaux d'électricité ainsi que la réfection des portes du chantier. Trugarez vras deoc'h !

Kaoz 'vez eus ar raktres er mediaoù
On en parle dans les médias



Ouest-France
Un charpentier de marine s'installe au quai neuf





Le Télégramme
La passion du bois de Jeremy LE FLOC'H


Koad-Kamm c’est le bois courbe mot à mot, mais c’est aussi le nom que les charpentiers donnaient aux membrures, à l’époque où les chaloupes sardinières et les dundees mauritaniens remplissaient les carnets de commandes des nombreux chantiers camarétois. Et comme Camaret se dit Kameled en breton, j'ai trouvé que c'était approprié pour un chantier naval bois à Cam... aret!

Koad-kamm ‘veze graet eus memproù ar vag gwechall peogwir ‘oa kamm ‘vel-just! Ma ne vez ket savet bigi bras ken, ar memproù zo kamm dalc’hmat.

Passionné par la mer et les bateaux en bois, je me décide enfin à réaliser ce vieux rêve : devenir charpentier de marine ! Après quelques années de navigation dans la marine marchande, je pose mon sac à terre à Camaret. 

Et charpentier de marine à Camaret ce n'est pas anodin ! En effet ce petit port de pêche du Finistère a forgé sa réputation avec la pêche à la langouste et ses nombreux chantiers de construction navale tels que Keraudren, Peron, Boënnec-Lastenet, Le Bris...

L'activité de construction navale n'a malheureusement pas résisté au déclin de la pêche . Si bien que l'on peine aujourd'hui à trouver un charpentier de marine pour entretenir ou réparer son bateau en bois. Et pourtant le travail ne manque pas !


Ur chanter-bagoù kozh war ar porzh
Un ancien chantier naval sur le port de pêche

C'est justement dans un ancien chantier naval que je compte relancer une activité de charpente marine. Ce chantier s'était peu à peu tourné vers la menuiserie jusqu'à cesser toute activité il y'a environ 10 ans...

Ur sapre labour 'oa bet evit kempenn ar c'harrdi me 'lâr deoc'h! Bernioù koad a-vil-vern, machinoù kozh... pebezh stlabez!  Prest eo bremañ evit kregiñ ganti!

C'est alors que j'ai convaincu l'ancien propriétaire de lui vider ce hangar et de m'en servir pour relancer un chantier naval bois à Camaret ! Si la plupart des machines n'étaient plus en état, j'ai quand même pu conserver une toupie et surtout LA scie à ruban ! Si si, celle du fameux chantier Keraudren, celui-là même qui a construit les plus grands Mauritaniens qui firent la renommée des charpentiers camarétois. Elle date de la Première Guerre mondiale et tourne comme une horloge ! C'est un vrai trésor du patrimoine maritime. Et je suis persuadé qu'elle est ravie de resservir à couper du bois de membrures !

Un joli langoustier en construction au chantier Lastennet, Styvel - Kameled / Camaret


Hag e keit-se... atalerioù an Ifern!
Et pendant ce temps-là...  l'enfer !

Les Ateliers de... l'Enfer : j'y termine actuellement une année de formation à Douarnenez pendant laquelle nous construisons 2 voiliers en bois.


Da betra 'servijo hoc'h arc'hant ? 
A quoi va servir votre argent ?

J'ai pour ainsi dire mis toutes mes billes dans ce beau projet mais je n'arrive toujours pas à boucler le budget : votre aide est précieuse ! 

Avec mes économies et l'emprunt, j'ai pu effectuer un peu d'entretien sur le bâtiment, investir dans de l'outillage divers, manuel et électroportatif, et notamment une machine à bois professionnelle mais aussi acheter mes premiers plateaux de bois. 

La vente de mon joli petit misainier me permet de finaliser les travaux d'électricité dans le batiment - branchement des machines - ainsi que d'acheter l'outillage nécessaire pour utiliser la toupie et la scie à ruban de l'atelier.



Ha neuze, mat pell zo ?
Et alors c'est tout ?

Et non malheureusement... 

Pal Kentañ / 1er objectif : 3000€

La fameuse scie à ruban de l'ancien chantier Keraudren ainsi que la toupie appartiennent encore à l'ancien propriétaire. Il me faut débourser 800 euros pour les racheter. 

2000 euros me permettront d'investir dans une bille de chêne et une autre de Mélèze. J'essaie de privilégier le bois de pays au maximum.

Enfin l'argent restant servira à rémunérer Kengo et les contre-parties.


Et si... nous dépassons l'objectif ?!

Je n'ose pas y croire mais qui sait ? 

Eil pal / 2ème objectif : 4000€

Le plus important reste bien entendu de se constituer un stock de bois relativement conséquent afin de le faire sécher et de pouvoir proposer aux clients un bois bien sec. Le bois tord - ar c'hoad-kamm - est difficile à trouver et il est systématiquement vert, il faut donc le laisser sécher au moins 1 ou 2 ans.

- Rachat machines du chantier : 800€
- Commande bois : 2000€ pour le chêne et le mélèze
- Chêne tord (bois de membrures) : 1000€


Ar pal diwezhañ
Le but ultime : 200% -> 6000€ !

Avec cette somme, je peux commencer mon activité sereinement en me constituant un bon stock de bois. Et il restera suffisamment pour donner un coup de jeune au hangar qui date de 1967 en lui offrant une peinture neuve et en refaisant les portes du hangar !

J'espère que j'ai réussi à vous convaincre de me soutenir dans ce projet d'artisanat. Je vous dis à très bientôt à Camaret sur le port de pêche... 

Ho trugarekaat 'ran evel-just, ken vioc'h gwelet e Kameled war ar porzh pesketa... Feunteun an Aod 'vez graet eus al lec'h-se ;-)


Merci de vous connecter avant de publier un commentaire.

CRÉATEUR
image profil
1 projet créé
Choisissez une contrepartie

Don sans contrepartie

Montant libre sans contrepartie

30

Remerciement

Mil bennozh deoc'h! Un grand merci ! Votre nom apparaitra sur le site et la page facebook du projet si vous êtes d'accord. Vous serez bien entendu les bienvenus pour une petite visite du chantier.

50

Godille et visite du chantier

Contre-partie précédente ainsi qu'une initiation à la godille dans le port de Camaret.

80

Journée découverte

Contre-parties précédentes. Venez passer quelques heures sur le chantier afin de découvrir le métier de charpentier de marine. Je prendrai le temps de vous parler du bois, des machines, des bateaux... Nous pourrons mettre l'accent sur un point particulier qui vous tient à coeur.

130

Bageal / Tour en mer

Contre-parties précédentes. Venez découvrir le plan d'eau de Camaret le temps d'une après-midi à bord de Korrigan, le voilier en contreplaqué que l'on voit sur l'image du projet. Il est actuellement en travaux et j'ose espérer qu'il sera prêt en juillet, autrement ce ne sera que partie remise évidemment !

250

Roeñv

Contre-parties précédentes. Vous avez toujours voulu savoir comment fabriquer un aviron ? Nous prendrons le temps de le faire ensemble en pin ou en frêne selon l'utilisation. Vous repartirez avec bien entendu.

Les contributeurs
image profil
30€
image profil
50€
image profil
20€
image profil
50€
image profil
80€
image profil
30€

Pas de contributeur pour le moment.

Certaines fonctionnalités de ce site (partage de contenus sur les réseaux sociaux, lecture directe de vidéos) s’appuient sur des services proposés par des sites tiers. Ces fonctionnalités déposent des cookies permettant notamment à ces sites de tracer votre navigation. Ces cookies ne sont déposés que si vous donnez votre accord.

En cliquant sur Accepter, vous acceptez l'utilisation de ces cookies pour simplifier votre expérience de navigation, analyser et mesurer votre engagement avec nos contenus.

Lien Facebook du projet
Lien vers le site du projet